Accueil
Plan de la ville Segré Infos Habiter à Segré
Imprimer
A-  A+
> La mairie > Actualités archivées > L’église de la Madeleine est en travaux - à voir en images
Actualités Actualités archivées Elections départementales - Résultats des 2 tours Canicule Frelons asiatiques - campagne de recherche des nids primaires Chasse à l’oeuf au Jardin public - Retour en images La mairie en travaux Votre photo va faire le tour du monde ! Haut débit et TNT Fête des voisins, la mairie à vos côtés Rapport de la Chambre Régionale des Comptes réalisé sur la Ville de Segré. Rencontre citoyenne avec voxe.org L’église de la Madeleine est en travaux - à voir en images Elections européennes Elections régionales Epandage boues Remise des prix maisons fleuries Une base de location de canoës-kayaks, cet été à Segré Route du Rhum 2014 : 89 écoliers segréens embarqués Demain, projection en avant-première Fabrice Amédéo est venu dans les classes La 4G inaugurée le Tour passe par Segré le lundi 4 juillet 2016 Centre culturel : cure de jouvence pour ses 30 ans. Art contemporain : trois oeuvres à voir en ville 9 quartiers, 9 sapins à décorer Quartier gare, en plein développement Budget Résultat des élections municipales et présentation des adjoints Segré infos à lire La carte de voeux de Segré - 1re au concours des "Meilleurs voeux des territoires" Ville et commerçants partenaires du Saveurs Jazz festival Foire-exposition 2014 - Retour en images La rue Lamartine en travaux Sapeur pompiers volontaire, pourquoi pas vous ? Mur de la Verzée - renforcement en cours Site de l’ancienne gare, entièrement nettoyé Vos démarches Magazine municipal Services municipaux Le conseil municipal Marchés publics offre d’emplois Sécurité - Réglementation Habiter à Segré ! Permanences en mairie Tribunes libres Formulaires en ligne

L’église de la Madeleine est en travaux - à voir en images


Depuis septembre 2013, l’église de la Madeleine abrite la première phase d’un chantier qui va durer jusqu’en 2015. Photos du chantier à découvrir.


Cette église, inscrite à l’inventaire du patrimoine historique a été entièrement auscultée il y a un an.
Les pathologies qu’elle présente sont caractéristiques des églises de cette époque explique l’architecte des bâtiments de France Alain Forest, en charge des travaux.
" Le ciment pierre et le tuffeau utilisés n’ont pas la même porosité, ils ne travaillent pas dans le temps de la même manière ce qui engendrent des désordres structurels" précise Roland Godet, adjoint au travaux.

Les contre forts sont quasiment inexistants, des tirants de part et d’autre de l’édifice devaient compenser la poussée des charges. Au fil du temps ces tirants se sont fragilisés et la structure a besoin d’être renforcée.

La première phase du chantier (de septembre 2013 à février 2014), va consolider l’arc doubleau qui soutient la tour clocher. Cet arc situé au dessus de l’orgue présente des fissures importantes. De nouveaux tirants seront installés pour renforcer sa solidité.
Il sera aussi fait la restauration des chéneaux des collatéraux ainsi que des travaux de charpente et le chemin technique du collatéral droit.

L’orgue datant de 1881 et signé Cavaillé Coll ne peut être déplacé pour les travaux, sa protection, son étanchéité à la poussière et sa ventilation indispensables à son fonctionnement futur seront assurées.

Dans la tranche 2 verra la restauration de la façade d’entrée de l’édifice et de la tour clocher. Un paratonnerre sera installé.

La tranche 3 sera celle de la restauration de la façade nord et de la zinguerie. Enfin, lors de la tranche 4, le chantier s’installera à l’intérieur pour restaurer, à l’identique, les peintures sur les murs, les vitraux et les pierres de tuffeau abimées.
Le chœur et son autel seront également remis en valeur.

Pendant toutes les phases de ces travaux importants, l’accès au culte sera maintenu.

L’ensemble des travaux (4 phases) s’élève à 900 000 euros, une somme importante pour la commune qui sera aidée par la DRAC, le Conseil général de Maine-et-Loire et le conseil régional à hauteur de 45 %.

La commune a à sa charge quatre édifices cultuels :
l’église de St-Aubin-du-Pavoil,
l’église de la Madeleine,
la Chapelle du Pinelier et la chapelle St Joseph.
Pour Gilles Grimaud, maire, " il est important d’avoir une vision globale sur les quatre édifices cultuels pour entretenir un patrimoine intéressant, garder un lieu de culte aux habitants, dans un budget raisonnable".

L’église de St-Aubin-du-Pavoil pour laquelle un arrêté de péril courait depuis plusieurs années a été déconstruite en 2012. Un lieu de recueillement plus modeste est maintenant bâti, il ne reste plus que des plantations à réaliser pour en autoriser l’accès.

La chapelle du Pinelier située dans le cimetière présente des signes de désordre structurel ; le coût de sa restauration est de 150 000 euros, cette somme pourrait être inscrite au budget 2014.

La chapelle St-Joseph, en mauvais état, est ceinturée d’une barrière qui en interdit l’approche, elle fera l’objet de travaux dans les années à venir.




Abonnement RSS