Accueil
Plan de la ville Segré Infos Habiter à Segré
Imprimer
A-  A+
> Culture | sports | loisirs > Actualités > Le Cargo : un nom pour le centre culturel
Actualités Généalogie : une permanence à Segré ! Sensibiliser les jeunes à la culture 3 nouveaux guides des associations Le Cargo : un nom pour le centre culturel Culture Sports Loisirs, activités pour adultes et enfants

Le Cargo : un nom pour le centre culturel


En séance du 25 juin 2014, le conseil municipal a décidé de nommer le centre culturel : Le Cargo. Colette Romann nous explique ce choix.


Le centre aura 30 ans en septembre 2014.
Son âge a nécessité de légitimes travaux qui sont en voie d’achèvement.

L’idée de lui donner un nom n’est pas nouveau.

Elle a occupé l’esprit, plus ou moins assidûment, des personnes en charge de la culture au fil des années.
Evidemment, choisir un nom est délicat, en tous les cas, pas une chose aisée, au point que la question est restée en suspens.

Ce rafraîchissement et sa date anniversaire ont été un défi que l’on s’est donné et nous avons décidé de nous jeter à l’eau.
Et surtout cela devient nécessaire :
d’une part parce que l’appellation « centre culturel » est un terme générique qui n’est plus d’actualité, même s’il y a encore beaucoup en France et qui, en tous les cas, ne distingue pas la ville dans lequel il se situe.
d’autre part, parce que nous nous engageons dans d’importants projets partenariaux au côté de grandes salles et de centres nationaux et nous nous devons d’afficher une image claire de notre salle, de notre ville.

Ainsi, lui donner un nom permettra de :
renforcer son identité,
lui donner de la lisibilité dans le réseau professionnel,
donner une image à la ville
faciliter la communication

L’OMC a été chargé par la municipalité d’être force de propositions pour le conseil municipal, seul habilité à décider.
En tant que membres de l’OMC, nous y avons nous-mêmes longuement réfléchi, souvent.
Quoi de plus subjectif que de donner un nom ? Comment plaire à tout le monde ? Est-ce possible ? Souhaitable ?
Chacun a pu appréhender dans sa vie la difficulté de choisir un prénom, ne serait-ce que pour ses enfants. Et le succès du film « Le prénom » cette année montre que le choix d’un nom interroge.

Pour avoir un large éventail de propositions, nous avons alors choisi d’initier une démarche participative à la fois auprès des associations et établissements scolaires de l’OMC et auprès des spectateurs de septembre 2013 à avril 2014. _ Pour laisser libre court à la créativité, aucun thème, aucune contrainte n’ont été imposés.
Pendant 8 mois, les associations et établissements scolaires ont eu l’occasion de se prononcer, ainsi que le public lors des spectacles, une urne étant à la disposition dans le hall.

Résultat du sondage Le bureau de l’OMC a procédé au dépouillement et à l’analyse.

Nous avons longuement réfléchi, avons élaboré des critères pour en arriver à faire 3 propositions
• La résonance avec le lieu, au bord de l’eau
• La cohérence avec le bâtiment assez massif
• Un nom percutant, facile à prononcer, avec une sonorité intéressante
• Un nom sans effet de mode
• Un nom simple, ni précieux, ni prétentieux
• Un nom qui ne se prête pas aux jeux de mots négatifs (le port par ex)
• Un nom sans double sens (l’ancre par ex)
• Un nom qui sonne bien avec une expression courante comme par ex « ce soir, on va au Carré ou au Quai »
• Un nom qui se prête aisément à la création d’un logo

Ce qui nous amène aujourd’hui à proposer 3 noms :

« L’escale » : un de nos préférés pour le sens global qu’il revêt, mais un bar segréen porte ce nom.
« La passerelle » : mais pour les Segréens, la passerelle se trouve à l’ancienne piscine et nous avons le projet d’en construire d’autres.

Et enfin « Le cargo » : un nom qui remplit tous nos critères, parce qu’il est :
court, sonne bien, claque même, simple et efficace

en cohérence avec le bâtiment massif, (du haut du balcon, à travers la verrière, on surplombe la rivière comme du pont d’un grand navire…)

en cohérence avec le lieu

évidemment, certains diront qu’un cargo, c’est un peu grand.
Mais on peut dire aussi que notre port, au bord de notre rivière, n’est pas non plus à l’image que l’on se fait d’un port ; quand on pense « port », on pense facilement à celui de St Nazaire, La Baule ou encore Marseille. Et finalement cela ne choque personne. Et notre port, on l’aime bien quand même.

Le cargo transporte ailleurs…au-delà des frontières, ouvre les horizons. Un cargo, ça voyage, ça traverse les mers ; il nous rapporte des marchandises exotiques, des trésors des autres continents ; puis il y a également la référence au « cargo 92 » de la tellement célèbre compagnie nantaise « Royal de Luxe » qui, sur la route de C. Colomb, a transporté la culture à travers le monde avec son cargo.

sans doute ce nom peut-il surprendre au 1er abord. Mais n’est-il pas préférable de surprendre plutôt que de banaliser ? Surprendre : c’est également ce qu’on cherche à travers les spectacles et l’on peut dire que désormais, le public aime être surpris. Il l’attend même, la surprise.

En tous les cas, ce nom « Le Cargo », nous l’avons aussi testé dans les milieux de la communication et de la culturel avec des échos très positifs.

Et en même temps, nous constatons que les noms de salles marquent le lieu plus que l’objet lui-même…

Qui se représente un carré en allant au Carré à Château-Gontier ou un triangle en pensant au théâtre du Triangle à Rennes ? Qui pensent aux lettres de l’alphabet en parlant du THV à St Barthélémy ? Etc….

Quand on évoque le nom d’une salle, on a en tête uniquement ce qui s’y passe, sa fonction : les spectacles

LE CARGO, c’est un bel équilibre, un bon rythme, une sonorité intéressante en matière de communication.

On va au Cargo ce soir….
Le Cargo à Segré
On se produit au cargo à Segré
…seront les phrases qui résonneront le plus souvent. Et elles sonnent bien, autant pour le public, que pour les artistes.

Voilà les arguments réfléchis qui amène l’OMC à vous proposer et défendre ce nom pour Segré.




Abonnement RSS