Accueil
Plan de la ville Segré Infos Habiter à Segré
Imprimer
A-  A+
> La mairie > Actualités archivées > Quartier gare, en plein développement
Actualités Actualités archivées Elections départementales - Résultats des 2 tours Canicule Frelons asiatiques - campagne de recherche des nids primaires Chasse à l’oeuf au Jardin public - Retour en images La mairie en travaux Votre photo va faire le tour du monde ! Haut débit et TNT Fête des voisins, la mairie à vos côtés Rapport de la Chambre Régionale des Comptes réalisé sur la Ville de Segré. Rencontre citoyenne avec voxe.org L’église de la Madeleine est en travaux - à voir en images Elections européennes Elections régionales Epandage boues Remise des prix maisons fleuries Une base de location de canoës-kayaks, cet été à Segré Route du Rhum 2014 : 89 écoliers segréens embarqués Demain, projection en avant-première Fabrice Amédéo est venu dans les classes La 4G inaugurée le Tour passe par Segré le lundi 4 juillet 2016 Centre culturel : cure de jouvence pour ses 30 ans. Art contemporain : trois oeuvres à voir en ville 9 quartiers, 9 sapins à décorer Quartier gare, en plein développement Budget Résultat des élections municipales et présentation des adjoints Segré infos à lire La carte de voeux de Segré - 1re au concours des "Meilleurs voeux des territoires" Ville et commerçants partenaires du Saveurs Jazz festival Foire-exposition 2014 - Retour en images La rue Lamartine en travaux Sapeur pompiers volontaire, pourquoi pas vous ? Mur de la Verzée - renforcement en cours Site de l’ancienne gare, entièrement nettoyé Vos démarches Magazine municipal Services municipaux Le conseil municipal Marchés publics offre d’emplois Sécurité - Réglementation Habiter à Segré ! Permanences en mairie Tribunes libres Formulaires en ligne

Quartier gare, en plein développement


En 2012, sensible à l’offre de santé et aux nouveaux enjeux de développement social, économique et durable du territoire, la communauté de communes du Canton de Segré a poursuivi la réflexion engagée par la Ville de Segré sur la reconversion du site de la Gare, 30 hectares situés entre Segré et Ste Gemmes d’Andigné. Après une concertation auprès de la population, la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) a été créée et la réalisation, sur cette zone, d’un futur quartier mixte, a été confiée à la SPLA de l’Anjou et à l’urbaniste Jacques Boucheton.


Un développement sur 20 ans

Sur 30 hectares, à la porte d’entrée sud de l’agglomération, le site, essentiellement composé d’une friche industrielle et d’un vaste territoire agricole et bocager, offre un fort potentiel de reconversion et de développement intra-rocade, facilité par les importantes réserves et fortes disponibilités foncières liées aux emprises ferroviaires en cours de déclassement.

Les acteurs de ce projet, dans un souci de mixité et de durabilité, et en respectant la nature du site, proposent le développement, sur 20 ans, d’un vrai quartier novateur, structurant et connecté au centre-ville.
L’implantation du pôle santé, équipement public majeur constitue le cœur du projet. Il sera accompagné d’un pôle tertiaire et d’une offre d’habitat durable et diversifié et de nombreuses activités de proximité, pour répondre à l’ensemble des besoins de la population.
Le coût de cette opération sur 20 ans est estimé à 16 025 K€ HT.

Un projet avant tout végétal et respectueux de la mémoire des lieux

Articulée autour des caractéristiques physiques du site, la transformation de celui-ci aura une forte identité végétale, et ce, dans le souci de préserver et d’améliorer la biodiversité. Les éléments naturels (haies, coteaux boisés, vallon et parc) sont autant d’éléments qui nourrissent le projet. Mail urbain, esplanade, square et parcs viendront l’étoffer.
Le parc du vallon de l’Anthaise deviendra le principal poumon du quartier. Symbole du parti pris d’aménagement paysager choisi, ce parc naturel restructuré proposera des « bassins-canaux » et de grandes surfaces libres et engazonnées, autorisant ainsi les activités de plein air et la rencontre d’un public varié (parcours sportifs, jeux de ballons…). Une continuité végétale et visuelle sera assurée avec un espace public majeur : l’esplanade.

La conservation de la mémoire des lieux est aussi un enjeu de ce projet. Elle se fera à travers le réemploi de matériaux présents sur cette friche ferroviaire : pavés, horloge ou encore plaque commémorative des cheminots morts pour la France trouveront leur place dans le projet d’aménagement.
La réutilisation des rails pour border les cheminements et les voies est également en cours d’étude.
L’utilisation de matériaux bruts comme l’acier Corten, à l’aspect rouillé et très résistant, mettra l’environnement extérieur en valeur tout en rappelant le passé ferroviaire et minier du site.
De plus, le lancement d’une réflexion avec la commission Histoire de la ville de Segré, devra permettre en 2014 la réalisation d’une exposition sur le projet et notamment sur son volet historique.

Provoquée par l’exploitation ferroviaire, la pollution des sols a été confirmée par les études engagées, selon la méthodologie définie par le Ministère de l’écologie.
L’ADEME apporte son soutien pour les opérations liées à la dépollution à hauteur de 385 K€ (sables noirâtres et hydrocarbures réemployés en confinement sur le site dans un merlon anti-bruit).

Traçabilité dans le cadre de la préparation des travaux et restrictions d’usage inscrites dans les documents fonciers et d’urbanisme seront de rigueur, afin de préserver au mieux la mémoire des pollutions confinées et dans une volonté d’information.

Un pôle santé en entrée de ZAC

En réponse à la fois à l’obsolescence de l’actuel hôpital public face à une demande croissante de soins, et à la volonté des professionnels libéraux de se regrouper en un même lieu, le centre hospitalier du Haut Anjou et la Communauté de communes du canton de Segré se sont associés pour rendre possible l’implantation d’un pôle santé de 5 900 m2 réunissant l’hôpital public et une maison de santé pluridisciplinaire.

Validé par le Ministère de la Santé, l’Agence Régionale de Santé (ARS) ainsi que l’ensemble des institutions et partenaires, ce projet, au-delà des mutualisations de moyens qu’il propose, confirme la volonté de déployer une offre de soins adaptée et démontre la volonté des professionnels de pratiquer une médecine différente, évolutive et souple.

Élément moteur de la programmation urbaine du quartier, l’établissement y occupera une place stratégique centrale, en entrée de ZAC. Il sera facilement accessible par la place et longera une esplanade, véritable respiration paysagère, piétonne et stationnée, menant au parc du vallon.

La maison de santé, ayant obtenu le label « Pôle d’excellence rurale », accueille 30 intervenants (médecins généralistes, infirmiers, kinésithérapeutes, soins à domicile, médecine du travail) sur 2 niveaux. Elle a été pensée à la fois pour être évolutive et conviviale avec de petits patios donnant une lumière naturelle.

La livraison du pôle santé a été progressive : l’ouverture de la Maison de santé avec le hall d’entrée commun courant 2015, avant une livraison totale de l’établissement en septembre 2016.

Une mixité de typologie d’habitat et d’activités

Divisé en trois secteurs, le quartier de la Gare débutera par le plateau ferroviaire.
Au nord de l’esplanade centrale, face au pôle de santé, des îlots mixtes, à l’architecture soignée, regroupant commerces de proximité en rez-de-chaussée et services dans les niveaux supérieurs (concours d’architecte lancé en décembre 2013 pour un premier programme), seront complétés par des opérations de logements collectifs et intermédiaires bénéficiant de bons apports solaires.
Organisés autour de placettes et de jardins, ces lieux de vie favoriseront une vie de quartier dynamique et conviviale.
Une programmation mixte sur le secteur d’Anthaise, regroupant principalement logements groupés et individuels sera accessible depuis le parc du vallon aménagé, par des voies douces circulées et des venelles piétonnes.
Les terrains disponibles sur la commune de St Gemmes d’Andigné devraient être dédiés à des logements majoritairement individuels.
Des activités tertiaires et des commerces de proximité viendront renforcer l’attractivité du quartier et répondre aux besoins des nouveaux habitants et professionnels.

PDF - 1.8 Mo
Plan du quartier Gare
PDF - 9.7 Mo
Dossier de presse 13/11/2013 - quartier gare
PDF - 1.3 Mo
Quartier gare - 8 terrains à bâtir




Abonnement RSS