Accueil
Plan de la ville Segré Infos Habiter à Segré
Imprimer
A-  A+
> La mairie > Tribunes libres > Tribune de la majorité > Tribune d’avril 2015
Actualités Actualités archivées Vos démarches Magazine municipal Services municipaux Le conseil municipal Marchés publics offre d’emplois Sécurité - Réglementation Habiter à Segré ! Permanences en mairie Tribunes libres Tribune de la majorité :: Tribune de l’automne 2017 :: Tribune de l’été 2017 :: Tribune du printemps 2017 :: Tribune de l’hiver 2017 :: Tribune d’octobre 2016 :: Tribune de juin 2016 :: Tribune d’avril 2016 :: Tribune de février 2016 :: Tribune de décembre 2015 :: 097- Tribune d’octobre 2015 :: Tribune de juin 2015 Tribune d’avril 2015 Tribune de la minorité Formulaires en ligne

Tribune d’avril 2015


Où est l’opposition constructive ?

Lors des séances publiques, le chef de file de la minorité interpelle l’auditoire. Sur un ton doctoral, il donne des leçons, explique ce que nous n’aurions pas dû faire… Jamais ce que LUI aurait fait !
Nous n’admettons pas qu’il sous entende en permanence que nous dilapidons l’argent public dans des projets qui ne seraient ni réfléchis ni nécessaires. Nous n’admettons pas cette perpétuelle suspicion. Nous assumons chacune de nos décisions. Chaque investissement est mûrement pensé et répond à la définition du dictionnaire : « Opération qui permet de renouveler ou d’accroitre le capital d’une économie ». Nous revendiquons ces choix qui permettent de maintenir ou développer des emplois à Segré. L’aménagement des zones industrielles, les achats de terrains sont autant d’actions destinées à recevoir les entreprises. Si nous ne nous étions pas dotés de cette capacité d’accueil, le Segréen afficherait-il un taux de chômage parmi les plus bas de Maine et Loire ? Ces investissements font progresser la qualité des services pour les habitants. C’est le cas de la maison de santé pluridisciplinaire et de l’hôpital. _ Le chef de file de l’opposition nous reproche d’investir 600 000 € pour conserver l’hôpital, les services et les emplois qui s’y rattachent. Quand on que 600 000 € correspondent à la remise en état d’une rue de 300 mètres de long, alors oui, nous décidons de faire une rue de moins et de conserver et de construire un nouvel hôpital à Segré !!!
Dans les mois à venir, nous aurons à faire d’autres choix, notamment pour aménager notre cœur de ville. Là encore, nous allons construire ces projets en concertation avec les principaux acteurs. Les investissements seront réfléchis en fonction des besoins et des capacités financières de notre ville.
Alors, où est donc l’opposition constructive, la volonté de travailler ensemble tant affirmée au début du mandat ?
Du côté de la majorité, concernant ce travail commun, l’engagement a été tenu. Alors que nous n’y étions pas contraints, nous avons ouvert des commissions à certains collègues de la minorité qui ont joué le jeu, ce dont nous nous félicitons.
Il serait bon que le chef de file de l’opposition arrête là ses querelles stériles, dont la seule ambition est politique, et de nous mettre au travail ensemble.
La majorité municipale segrepassionnement@laposte.net




Abonnement RSS